suite de notre action judiciaire « pêche aux filets dérivants dans le port de Bayonne »

Nous vous rappelons  que le 14 novembre 2019 à 13h45, au tribunal de Bayonne se déroulera l’audience qui vise des marins pêcheurs qui ont fait l’objet de constatations d’huissier concernant des actions de pêche dans la zone portuaire de Bayonne. Dans ce secteur la pêche n’est pas autorisée. Cette audience est ouverte au public vous pouvez donc y assister.

Pour rappel, l’AAPPMA et la Fédération de Pêche des Pyrénées Atlantiques ont durant le printemps et  le début de l’été 2019, mandaté un huissier de justice  dans le but de constater qu’il y avait effectivement des actions de pêche aux filets dérivants dans cette zone. Bien entendu pour nous cela était évident, mais nous avons jugé utile de consolider notre  action par ces constatations.

Nous remercions l’association ANPER-TOS qui est partie prenante dans  toutes nos démarches.

 

Ce contenu a été publié dans AAPPMA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à suite de notre action judiciaire « pêche aux filets dérivants dans le port de Bayonne »

  1. Christian GIRARD dit :

    je ne peux que vous soutenir que de loin mais avec conviction, vous allez dans la bonne direction. ch GIRARD.-

  2. Kojack dit :

    La peche interdite en aval du pont rouge et autorisee en amont cherchons l’erreur

    • Patrick Laurent dit :

      En fait l’emprise du port de Bayonne ou la peche est interdite se trouve au dessus de ce pont ( plus en amont), ce n’est pas le pont qui délimite le port de Bayonne

  3. Charriera dit :

    Je suis également un Béarnais exilé en Normandie mais je viens sur les gaves à la saison.
    Bravo pour votre action et beaucoup de courage sera nécessaire pour aller au bout.
    Mais les enjeux économiques touristiques pour la région en valent la peine.
    Ne lâchez rien
    Cordialement
    Fifi64

  4. Guy PAILHORIES dit :

    Avec tous mes encouragements et aussi mes remerciements pour que vivent encore chez nous ces magnifiques poissons.
    Guy, de L’Aveyron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *