Pêche et fin progressive du confinement

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A ce jour selon les informations du premier ministre et du préfet des Pyrénées Atlantiques , c’est avec grand plaisir que nous vous informons de la possibilité de pratiquer notre activité à partir du lundi 11 mai sur l’ensemble des cours d’eau de notre département. En ce qui concerne les plans d’eau leur accès reste interdit sauf autorisation préfectorale du moins pour le moment.

Pour information les pêcheurs de saumon pourront déclarer leur capture et se procurer un renouvellement auprès des détaillants habituels qui ouvriront.

En ce qui concerne ces déclarations elles pourront également se faire au camping de Sauveterre en téléphonant au 0613035898, vous serez accueillis avant l’entrée du camping il en est même pour l’auberge saint Martin au 0645969251. Le camping d’Aren en fera de même.

Nous vous souhaitons une agréable reprise et vous encourageons à rester prudent. Merci de respecter la distanciation au niveau des cabanes au bord du Gave.

L’équipe de l’AAPPMA vous remercie de votre compréhension, nous avons essayés de vous communiquer les informations les plus pertinentes concernant notre activité durant ce long confinement et cela n’a pas été vraiment simple nous nous en excusons.

Bonne continuation à tous

Ce contenu a été publié dans AAPPMA. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Pêche et fin progressive du confinement

  1. Laborde Jean Francois dit :

    Bonjour c’est une bonne décision la promiscuité au bord des rivières n’étant pas de mise d’une manière naturelle. par contre cette reprise pourrait se faire en No Kill eu égard aux collègues membres dès Aappma locales et timbre migrateur résidents à plus de 100 km, les saumons n’en serait que plus heureux ..,,,
    Jean François Laborde aappma Nive et migrateur appma oloron
    Dans m’attente De vous lire
    Bien cordialement

    • Patrick Laurent dit :

      Bonsoir
      Il est évident que cette année ne ressemble en rien à ce que nous avons connu. Il est vrais que les données connues nous laissent penser que le nombre de géniteur saumon sur nos cours d’eau pour la fraie hivernale n’est pas considéré comme bon par les instances scientifiques pour cette année.

      La pêche en nokill est bien sur une solution qui ne peut se faire que sur le volontariat car une obligation découlerai obligatoirement d’une décision du COGEPOMI.

      Les pêcheurs doivent se comporter de manière raisonnable et je ne doute pas qu’ils le feront.

      Le fait marquant en ce qui concerne les migrateurs est notre victoire concernant l’interdiction de la pêche au filet dans le port de Bayonne. les AAPPMA concernées doivent encore se mobiliser et travailler dans le sens d’une pêche de loisir qui prendra part à la périnitè de l’espece.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *